AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Exodius Keeper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Exodius Keeper
- Civil -
avatar

Nombre de messages : 2
Age : 23
Date d'inscription : 19/09/2008

MessageSujet: Exodius Keeper   Sam 20 Sep - 13:35

Ordre : Sith .
Nom : Keeper
Prénom : Exodius
Pseudonyme : Pas pour le moment !
Âge : 16
Rang : Aucun non plus pour le moment...mais je suppose qu'Apprenti serait le plus approprié !


◊ ◊ ◊ ◊ ◊


Race : Humain

Description physique et caractérielle : Exodius est un petit homme mince aux cheveux noirs et courts. Ses yeux gris ont la fâcheuse tendance de se balader sur tout ce qui bouge et ne bouge pas, et il a un visage aux traits fins et délicats, contrairement à la plupart des autres Caluulans. Originaire de Caluula, il a le teint pâle au lieu de celui plus mat qu'il devrait avoir après les heures qu'il passait d'ordinaire au soleil à arpenter les collines bvertes et fertiles de Caluula et à travailler sous ce même soleil. Il a des mains délicates et de longs doigts agiles. Ses courtes jambes se terminenet sur deux pieds aux orteils constamment en éventail.

Tout l'intéresse, et tout le passionne. Extrêmement curieux de nature, il a la fâcheuse tendance à braver tous les interdits pour voir et découvrir. Il lui est d'ailleurs souvent arrivé de se voir tirer les deux oreilles à cause d'une pulsion curieuse à laquelle il ne pouvait résister. En règle générale, il succombe facilement aux émotions, qu'elles fussent colériques, amoureuses, mélancoliques...De plus, il ne maitrise pas celles-ci, qui le lient à la Force d'une certaine façon (on en parlera plus loin). D'une nature mi-taciturne mi-trop-bavarde, personne ne sait vraiment comment il faut lui parler sans qu'il s'énerve, s'excite, dévore son interlocuteur des yeux (littéralement), ou tout autre accès émotionnel incontrôlable...Mieux vaut ne pas lui confier de secret, car il n'a pas la langue dans sa poche, et il ne faut pas non plus lui parler de sujet trop important car toutes les commères du villages en parleront avant la prochaine lune...Néanmoins, il est très intelligent et à tendance à trouver une solution à beaucoup de problèmes, qu'ils soient stratégiques, d'amour, etc... Il est presque toujours pacifiste, sauf lorsque une de ses monumentales crises de colère le prennent et l'emportent. Auquel cas, il a tendance à surgir tel une tornade devant celui ou celle qui a provoqué sa colère et à le démonter en deux temps...Trois mouvements ! Le reste du temps, il est lêche et se cache avant d'attaquer par surprisue...ou se carapater la queue entre les jambes !

Particularité physique : Une petite marque noire tribale sur sa main gauche.


◊ ◊ ◊ ◊ ◊


Sabre : Un vieux sabre bleu qui est assez...capricieux. Il porte Coufee dans la main gauche, un couteau verdâtre qu'il a trouvé au même endroit que son sabre et qui a tendance à infecter les blessures qu'il cause (rouille, technologie, ou magie tribale ? Cela reste à prouver...). Il porte aussi une relique ressemblant vaguement à un blaster...

Particularité : Exodius a tendance à courir avant le début du combat, ou à se fondre dans son environnement avant de fondre sur sa victime et la faire fondre en miliers de petits morceaux de son sabre ou de Coufee.

Histoire : Originaire de Caluula, Exodius est né dans Belfala, une ville qui faisait office de chantier naval de relais au cas ou la formidable flotte de la lune des Caluulans serait détruite. Il naquit de l'union d'un charpenteur de vaisseax, Alex Keeper, et d'une ancienne pilote qui avait décidé de terminer sa vie sur Caluula après quelques campagnes, Moriana Reeber. Cette seconde était originaire de Coruscant, et travaillait en tant que programmatrice de robots traducteurs sur Caluula. A Belfala, Exodius passa les dix premières années de sa vie, qui furent heureuse et ponctuée de coup de pieds au cul par son père, qui avait horreur de la curiosité de son fils et le châtiait chaque fois qu'il l'espionnait, lui et sa femme. Après plusieurs traitements de la sorte, Exodius fit mine de se résigner à arrêter ses espionnages et apprit lentement mais surement à soutirer des informations de toutes les personnes qu'il connaissait et à se déplacer furtivement. De plus, il dévelloppa la capacité de nuisance de sa langue car il était incapable de blesser quelqu'un autrement que par les mots, de par sa malingrité et sa petite taille.

Après dix ans heureux passés à Belfala, son père et sa mère décidèrent de se retirer à la campagne pour quelques années, disant "que cela leur ferait du bien, aux poumons comme aux oreilles". Malgré les vives protestations d'Exodius, ils se retirèrent à Magralfa, un petit hameau éloigné des plus grandes cités de Caluula. Là, Exodius apprit à traquer les bêtes qui erraient dans les plaines environnantes, et gagna en force, vigeur et volonté. Il lui fallait passer de longues heures accroupi près des mares pour qu'un héron vinsse s'y poser, et là, il l'abbatait grâce à la fronde qu'il utilisait autrefois pour faire des blagues et assomer ses camarades. Il ne ratait que rarement ses coups, et était toujours heureux lorsqu'il ramenait un héron à la maison. Son père et sa mère semblaient très heureux à ce moment, et sa mère préparait un magnifique bouillon au héron, tandis que son père et lui allaient couper du bois pour le cuire : en effet, dans ce foutu village, l'électricité ne marchait pas toujours, tant les vieux croûtons qui avaient à s'occuper des drones d'entretient
ne faisaient pas correctement leur travail.

Vers ses 14 ans, Exodius trouva un étrange tumuls caché entre deux collines plus abruptes que les autres. Après de longues heures qu'il passa à gravir puis redescendre des chemins détournés, et à en escalader ou dévaler d'autres, il parvint au tumulus. Après avoir passé près d'une mitune à chercher le moyen d'entrer, il apperçut enfin un étrange mécanisme sur le côté de celui-ci. Il appuya sur une sorte de bouton, et une araignée mécanique sortit brusquement d'un trou près du rocher où était inséré le mécanisme. Elle fut si rapide à bouger qu'Exodius ne put l'empêcher de lui sauter dessus. Ensuite, et malgré tous ses efforts, elle resta accrochée à son bras, et là, le pauvre garçon eut très peur. Après quelques minutes d'angoisse paralysante, le droïde arachnéen se dégagea. Là, Exodius contempla son bras avec stupeur : une sorte de marque dorée tâchait sa main gauche, ayant la forme d'une gylphe tribale qu'il avait déjà apprçut il ne savait guère plus où. Après quelques secondes, la marque changea de couleur et devint d'un noir d'encre.

Il l'observa un instant, puis, enfin, le tumulus révéla un tombeau de stase. Les roches près du bouton furent détruites et apparut une sorte de tombe entourée de mécanismes étranges. Sans guère de scrupules, Exodius ouvrit la tombe...et y trouva un squelette minuscule, presque de la même taille que lui, peut-être un peu plus grand, mais guère au delà d'une demi-douzaine de centimètres. A la gauche de celui-ci, il y avait un étrange bâton mécanique, qui sembla parfaitement approprié à la main d'Exodius, et, lorsqu'il le tripota, émit soudain un faible bourdonnement avant de laisser jjaillir une flamme bleue ! Exodius le lança à l'autre bout de la grotte, ignorant tout sur les sabres lasers, puis, voyant que la lumière bleu avait disparue, se rapprocha de lui. Il le reprit, puis comprit qu'il pouvait contrôler cette flamme. Il appuya sur les mécanismes de l'arme qui émit le même bruit avant que le feu ne jaillisse. Mais, contrairement à ce que croyait Exodius, le feu bleu ne grandit pas, pas plus qu'il ne jaillit. En fait, une sorte de bâton bleu s'était ajouté au premier bâton de métal. Il tenta de frapper de la roche envirronante...Qui se fendit en deux ! Manquant de prendre peu, il réaissaiya sur un autre caillou, qui se fendit également. Alors il se dit qu'il était invincible et rangea le bâton qui détruisait la roche et mit le petit métallique dans sa poche. Il se rapprocha du tombeau et en tira une sorte de pistolet blaster rudimentaire et son chargeur, et là, il sut exactement de quoi il s'agit et n'eut pas à l'essayer. Enfin, il tira un couteau parfaitement adapté à sa taille et d'une étrange couleur verdâtre. Il le rangea aussi et s'en alla..

Lorsqu'il en sortit, le tumulus s'effondra sur lui-même, emportant de vieux souvenirs et un corps de Jedi avec lui.

Après être rentré chez lui, il rangea ses affaires, et la vie reprit son cours normal, si ce n'est que le jeune homme chassiat désormais les Sangliboucs de Caluula, grâce au bâton, au blaster, et au couteau, qu'il appela Coufee, ce qui signifie Rouille dans la langue tribale Caluulienne.

Deux ans plus tard, il y eut un raid de pirates du ciel contre son village. Lorsqu'il rentra chez lui, les pillards étaient passés sur le corps de tous les habitants, et, par groupe de deux, récupéraient le butin. Tout d'abord effrayé, Exodius se cacha, puis, lorsque des pirates, environ trois, entrèrent chez lui, il fut pris d'une rage telle que, oubliant toute prudence, il entra à leur suite et en abattit un de son blaster, avant de tuer les deux autres avec Coufee et son sabre laser. Un d'entre eux eu néanmoins le temps de donner l'alerte, et quatre hommes entrèreent alors dans le hall de la maison. Il ne trouvèrent que trois cadavres, ainsi que ceux d'Alex et de Moriana. Soudain, un d'entre eux s'effondra, la tête coupée. Un étrange bourdonnement venait du plafond plongé dans l'ombre. Les trois pirates eurent à peine le temps de lever la tête que deux d'entre eux trépassaient, fauchés par Coufee et le sabre bleu. Le dernier s'enfuit sans demander son reste mais fut tué par le blaster. Alors, lentement, six pirates entrèrent dans la maison. Et alors, ne contrôlant plus sa rage, Exodius tomba du plafond devant eux et, tandant la main, les maudits. Alors, un énorme éclair noir et rouge, le reflet de la haine et de la colère du jeune homme, calcina les pirates, ne laissant d'eux qu'un tas de cendres. Exodius avait alors achevé sa vengeance.

Quelques jours plus tards, il s'embarque furtivement dans un vaisseau léger qui, par total, était celui de deux nouveaux Padawans Siths. Ils le découvrient lorsqu'ils arrivèrent en vue du Palais Sith de Korriban, et le larguèrent par dessus bord. Là, la Force fut encore avec Exodius, et il atterrit sur une bête du désert, certes pacifique et végétarienne, mais néanmoins très énèrvée de l'arrivée subit d'un humain sur son territoire. Elle le chassa d'un coup de patte, et Exodius se retrouva seul dans le désert, à la recherche du Palais Sith. Son passé se confondit avec son présent lorsqu'il arriva en vue du Palais.


◊ ◊ ◊ ◊ ◊


Code présent dans le règlement : [ MtFbwy, Always ] (j'aurais bien imaginé un Yoda sait danser la tacktonik mais bon...on se contentera de ce code là ! Razz


Comment avez vous connu le forum : Grâce à un pote du forum de Terre-du-Milieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Exodius Keeper
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» My Life as a Dungeon Keeper
» Nouveaux Prix Game Keeper Game Workshop 40k
» Fanyr, the Heart's Keeper.
» Boxing Day Game Keeper Montreal
» starlight keeper ••• capt. #1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All Rights Reserved ® :: - Hors Jeu - ::  :: Backgrounds-
Sauter vers: